laura_flessel

Petite leçon d'escrime dans notre blog La Stratégie du Poulpe avec Laura Flessel. A forcer de piquer ses adversaires, Laura Flessel que nous avions rencontré à Saint-Etienne, a hérité de ce  surnom peu commun : la guêpe. L'escrimeuse tourne toujours autour de ses victimes avant de placer son attaque...

     En 2017 cela va lui être utile car elle rentre pour la première fois dans la sphère politique où les coups sont rudes. Nommer des ministres sans expérience politique et issus de la "société civile": la pratique est relativement ancienne en France, remontant au début du 20e siècle, mais s'est intensifiée depuis les années 1970-1980.
Le premier gouvernement du quinquennat Macron en compte près d'une dizaine, dont l'ancienne escrimeuse Laura Flessel (Sports) ou encore l'éditrice Françoise Nyssen (Culture).

 

 

 

 

La force pure en escrime n'est pas la première qualité. Mieux vaut réfléchir (vite) avant d'agir, l'à propos étant la qualité principale d'un escrimeur. Comme tous les autres sports, l'escrime demande de la concentration, de l'agilité, de l'endurance, mais aussi de la technique.

200px_CiblesBien que l'orientation du corps reste sensiblement toujours la même en escrime, il existe différentes façons de positionner son arme. Telles les différentes gardes en boxe, les positions en escrime permettent de mettre en place diverses techniques offensives ou défensives. Par exemple au sabre, positionner son arme a gauche (en quarte par exemple), permettra de se défendre d'une attaque visant la partie gauche (ligne du dedans) du corps de l'escrimeur, mais aussi d'attaquer l'adversaire sur sa partie droite. Les "parties" du corps sont appelées "lignes" en escrime, les positions de main sont numérotées de 1 à 8. Ces positions sont associées à la ligne qu'elles protègent, pour chaque ligne, il y a une position en pronation (ongles sous la main) et une en supination (ongles au-dessus de la main).

laura