curko

J'ai vu hier un gardien de buts emblématique de l'ASSE. Derrière nous à droite sur la photo François Rochebloine , le député UDI de la 3ème circonscription de la Loire a l'air du même avis.  

Les statistiques parlent avec 459 matches sous le maillot vert, c'est le goal le plus capé de l'histoire du club grâce à ses neuf saisons passées dans le Forez.

Son palmarès est éloquent : les doublés championnat et Coupe de France de 1974 et 1975, ajoutés aux titres nationaux en 1976 et 1981 et à la Coupe de France 1977. Et comment oublier l'épopée des Verts de 1976 qui a conduit l'ASSE à Glasgow avec la défaite contre le Bayern Munich en finale.

"Curko",  c'est une légende...

curkopanini

 

Ivan est né à Mostar (Yougoslavie) le 15 mars 1944. Il est l'aîné d'une famille de 3 enfants, avec un père footballeur de bon niveau. C'est son père qui l'amènera en premier dans un stade de football pour voir le 26 juin 1956 la rencontre Yougoslavie-Suisse(0-0). Son père eut une grande importance dans les débuts d'Ivan Curkovic comme joueur de football. Intransigeant avec lui, refusant qu'il rate une journée d'école pour jouer avec l'équipe réserve de son club, il a voulu qu'Ivan termine ses études avant de devenir footballeur. Il signa sa première licence en 1958 à Mostar. Pendant 2 ans, il joue avec l'équipe juniors de Mostar. Le 15 mars 1960, il signe son premier contrat professionnel avec Mostar. A 16 ans, il devient le plus jeune professionnel de la Yougoslavie.

Tout en jouant avec Mostar, il devint terrassier-manoeuvre dans le bâtiment. Il devient titulaire le temps de 10 rencontres avant d'aller sur le banc de touche .. mais il reprit sa place assez vite. (source http://www.anciensverts.com/joueur.php?numero=84 ). En mai 1969, il rencontre Pierre Garonnaire, recruteur de l'ASSE ...