028

 

 

 

 

Pour ceux qui ont du mal à saisir les actions des jeunes manifestants, il faut voir qu'ils visent des grands groupes bancaires et de la distribution. Et que ce n'est pas dénué de sens..Je précise que je ne suis pas marxiste mais keynesiens, donc ce post est  une lecture et non pas de la propagande. Donc un exercice que l'on pourrait faire en cours d'économie politique, mais en restant simple comme dans la célèbre collection de bouquins "Pour Les Nuls".

La théorie marxiste semble bien leur référence idéologique. Selon Marx à chaque époque, il existe deux classes sociales, l'une qui possède les moyens de production et l'autre qui ne les possède pas et doit donc travailler pour la première. On remarquera que l'exploitation n'est pas propre au système capitaliste. Il est clair que le maître dans l'Antiquité ne donnait à l'esclave que ce qui lui était nécessaire pour ne pas mourir et considérait que son temps de travail lui appartenait. De même le paysan de l'époque féodale consacrait un certain temps à travailler pour sa nourriture et donnait le reste de son temps de travail à son seigneur.

momop

 

 Dans la France actuelle de la grande distribution, le tiers état pousse les Caddie. Et la noblesse possède les hypers. En une seule génération, les entrepreneurs du secteur devenus multimillionnaires voire milliardaires en euros ont prélevé leur dîme tels les fermiers généraux de l’Ancien Régime. A eux la rente de la consommation !

distribution

 

 

Donc pour ceux qui ne comprennent pas le sens d'un tag sur Monoprix par exemple, vous  voyez qu'il est lié à une vision politique de la société en termes de classes sociales. Donc le civisme où l'incivisme n'ont rien à voir dans cette question. D'autant plus que par exemple la famille Mulliez est exilée fiscale en Belgique et cela c'est sans doute plus couteux pour le contribuable qu'un graph sur une vitre....