gomis

 

 

C'est le football moderne. Dans la carrière d'un joueur il est fréquent qu'au fil du temps il change de club plusieurs fois. Ainsi il se retrouve opposé au club avec lequel il jouait. L'essor de la loi du marché rend difficile la fidélité de très longue durée aux couleurs d'un seul club.

Le 31 janvier 2004 : alors qu'il n'a pas encore 19 piges, Bafétimbi Gomis remplace Mickaël Dogba à la mi-temps de la rencontre entre Saint-Étienne et Créteil, en Ligue 2. Une semaine après ses grands débuts à Lorient, où il avait disputé vingt-huit minutes, Gomis a cette fois quarante-cinq minutes pour briller. Il fait encore mieux que ça, en inscrivant le but de la victoire à vingt minutes de la fin (3-2, 70e).

Bafé Gomis est maintenant attaquant à l'Olympique de Marseille, avec le match ASSE-OM il retrouve le chaudron. Un stade qu'il connait bien.

Formé à l'ASSE, auteur de trois saisons réussies avec 36 buts inscrits en L1 entre 2006 et 2009, Bafétimbi Gomis est même devenu en mai 2008 le premier Stéphanois sélectionné en équipe de France depuis 1995 (Laurent Blanc).

 

baf_

C'était sympa de le saluer et de faire un petit selfie quelques instants avant ce choc entre deux clubs historiques. Toujours souriant il reste très disponible....Pourtant l’attaquant marseillais doit s’attendre à des retrouvailles mouvementées avec le public stéphanois à cause de son passage à Lyon (2009-2014)....

baf

Pourtant ce chic type me semble assez positif par exemple quand il déclare: "Les footeux ont une mauvaise image, de personnes enfermées sur elles-mêmes. C'est l'image qui est renvoyée. On voit les grosses voitures, les fêtes, le côté bling-bling. Pour jouer tous les trois jours, il faut se respecter, avoir de la rigueur et une hygiène de vie. C'est une preuve d'intelligence de le comprendre vite. J'essaie de m'investir, de rencontrer les jeunes du centre. Si j'avais un conseil, ça serait de continuer à rêver de ce métier extraordinaire mais sans négliger la scolarité. C'est un bagage qu'un footballeur moderne doit avoir."