patttre

 

 

Le jour où je l’ai vu il n’avait pas sa célèbre canne. Patrick Hernandez a accepté d'être l'une des têtes d'affiche de la tournée Stars 80. Très sympathique, nous avons échangé quelques mots, il a bien aimé la fête des plantes du Parc de l'Europe où il est allé faire une petite escapade matinale.

Et oui il n'a pas la grosse tête et pourtant un seul tube a suffi à Patrick Hernandez pour devenir multi-millionnaire. Toujours très joué en discothèque, "Born to be Alive" continue d'assurer au chanteur une rente : « Lorsque je me lève le matin, je sais déjà que je vais gagner entre 800 et 1.500 euros dans la journée »

       A suitcase and an old guitar It's all I need to occupy A mind like mine

       Yes we were born, born Born to be alive

  

Cette chanson date de 1979 et est pourtant encore aujourd'hui un véritable titre culte. Elle était numéro un du Top 50 durant quatre mois, en pleine période disco. 

patrick

Auteur et compositeur français, né au Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis, Patrick Hernandez intègre d'abord de nombreux groupes mais le succès n'est pas au rendez-vous. Il songe même à arrêter sa carrière. Mais grâce au producteur Jean Van Loo, il rencontre immédiatement le succès avec Born to be Alive, qui devait être à l'origine une chanson rock. « Amateur fou des Beatles, je considérais le terme disco comme un gros mot. Mais bon, sur les conseils d’oreilles expertes, j'ai essayé »

Revers de la médaille, son image reste toujours collé à ce titre, même avec le titre "Back To Boogie" qui malgré de très bonne vente ne fera jamais oublier "Born To Be Alive". 

A noter que c'est à Saint-Etienne qu'il fêtait son anniversaire entouré par la troupe Stars 80 avant d'aller sur scène au zenith...