muriel

 

 

On le sait sur notre blog nous valorisons le kairos.
Kairos est le dieu de l'occasion opportune, du right time, par opposition à Chronos qui est le dieu du time. . Le Larousse encyclopédique le définit «comme une allégorie de l'occasion favorable souvent représenté sous forme d'un éphèbe aux talons et aux épaules ailés.» Plusieurs auteurs utilisent le mot kairos comme substantif pour désigner l'aptitude à saisir l'occasion opportune.
«S'il n'y a qu'une façon de faire le bien, il est bien des manières de le manquer. L'une d'elles consiste à faire trop tôt ou trop tard ce qu'il eût fallu faire plus tard ou plus tôt. Les Grecs ont un nom pour désigner cette coïncidence de l'action humaine et du temps, qui fait que le temps est propice et l'action bonne: c'est le Kairos, l'occasion favorable, le temps opportun.» Pierre Aubenque, La prudence chez Aristote, Paris, PUF, 1963, pp. 96-97.) Cité par Richard Conte dans Qu'est-ce qu'une pratique?

L'irruption soudaine du kairos, c'est-à-dire d'un temps visité par le dieu, se marque en général , par l'apparition de la lumière. (...) Lorsque l'orage a bien enténébré la terre, soudain le vent faiblit, la pluie s'arrête, la nue s'entrouve - et c'est l'embellie, une clairière de lumière soudain, dans un lieu de désolation. L'homme a senti le passage du dieu, et tel est le kairos. (...) Le kairos est une seconde d'éternité. » Gilbert Romeyer Dherbey, La parole archaïque, PUF, Paris 1999, p. 11-12.

17948685_1656462584381719_2038807135_o

17949865_1656462637715047_1797220872_o

 


   Justement ce jour là c'était le bon moment pour faire un selfie avec Muriel Robin, seul élément perturbateur le soleil qui m'oblige à m'y reprendre 3 fois...
Hélios (Hélios est le dieu grec qui représente le soleil) voulait sans doute taquiner Kairos.