grange

Il reste dans l'ombre de Ruffier, Fabrice Grange est le technicien en charge des gardiens de but de l'ASSE.... Je lui demande quand même un selfie, il me dit en rigolant: "Vite alors car je pars à Lyon:-)"
 Pour mémoire, Fabrice Grange n'est pas sans expérience il était entraineur des gardiens entre 2008 et 2012 au FC Nantes et adjoint de Bruno Martini en équipe de France.
Formé à l'INF Vichy, il a signé professionnel à l'Olympique lyonnais ou il est resté 3 ans entre 1991 et 1994 au poste de gardien de but. Il avait rencontré Galtier lors d'un passage en Chine.

http://www.mondedufoot.fr/fiche_du_joueur/fabrice-grange/

Si le gardien de but n’est pas toujours mis en avant à sa juste mesure, c’est un des postes où le travail spécifique est pourtant le plus spectaculaire.  Une tâche à laquelle l’ancien gardien de but et adjoint de Bruno Martini en équipe de France s’attelle avec toujours la même passion, faisant de l’entrainement un moment intense et très physique, Fabrice Grange n’hésitant pas à les encourager si besoin, mais également à les pousser à se dépasser.

gran

   On le voit souvent faire ses exercices à L'Etrat, mais j'avais oublié qu'il était en Afrique du Sud avec Ruffier et l'équipe de France. Il a donc vu de près l'épisode du bus et de la grève des joueurs.
Un dimanche de juin 2010, après le départ de Nicolas Anelka (exclu après une altercation avec Domenech) vers Londres, les joueurs de l'équipe de France se sont présentés comme prévu au Field of Dreams de leur complexe du Pezula Hotel, pour une séance d'entraînement en public deux jours avant leur match contre l'Afrique du Sud. Ils ont traversé le terrain dans la largeur pour aller signer quelques autographes à certaines des 250 personnes présentes. Tous sauf un : Patrice Evra. Le capitaine, pendant ce temps, se trouvait au centre du terrain pour une discussion avec Raymond Domenech. Robert Duverne, le préparateur physique, s'y est joint, et le ton a changé. L'ambiance est devenue tendue, menaçante. L'ex-préparateur de l'OL a brandi son doigt d'un ton moralisateur et de façon si pressante que le sélectionneur a dû s'interposer entre les deux hommes. Fabrice Grange, l'un des entraîneurs des gardiens, calme les mains dans les poches s'est chargé de son côté d'éloigner Evra d'un Duverne excédé qui, sur le chemin du retour, a jeté son chronomètre de rage.