beric

Vous le savez dans le cadre de la stratégie du poulpe et du poulpe vert nous prenons dans nos tentacules des exemples où des individus sont affectés par des situations.


  Dans la sphère football, le mercato traduit des déplacements d'un club à un autres. Si les corps des footeux se mettent en mouvement pour partir c'est qu'il espère plutôt un affect de joie avec ce nouveau club. En effet il pense que leur force vitale dans ce nouveau cadre va augmenter. Bref jouer dans le meilleur contexte possible. Un club de foot comme d'autres endroits est un MESA. Un Micro Espace Support d'Affections. Donc un espace avec des objectifs et des valeurs sous la contrainte de moyens et de normes. Avec des façons de faire et d'être qui forcément affectent ceux qui sont présent dans cette espace. 
     Avec l'arrivée du nouveau coach Oscar Garcia à Saint-Etienne, le contexte à changé après le départ de Galtier et il semble moins favorable pour l'attaquant Robert Beric. Sur 3 matchs il n'a jamais joué, il est pourtant en principe un sacré renard des surfaces.


Selon Spinoza:  Il y a des passions qui augmentent notre puissance d’agir. Ce sont les passions de joie. Il y a des passions qui diminuent notre puissance d’agir. Ce sont les passions de tristesse. Les passions tristes, c’est l’effet sur moi de la rencontre avec des corps qui ne me conviennent pas. La passion triste, elle est l’effet sur mon corps d’un corps qui est saisi sous l’aspect où il n’a rien de commun avec le mien.
    Pour notre exemple Oscar et son staff--->Affectation-->Beric-->Tristesse

bob_


    Quand un objet extérieur vous affecte d’une passion triste, c’est parce que vous saisissez cet autre corps comme incompatible avec le vôtre. Oscar Garcia dit sur Robert Beric: "le joueur est là.
A lui de savoir s'il veut lutter ou non pour jouer"
Selon Spinoza seules les passions joyeuses, et non les passions tristes, m’induisent à former une notion commune. Si Beric sent que cela ne va pas coller, pourquoi s'obstiner?

dabo

C'est l'inverse pour le milieu de terrain Bryan Dabo: « Tout aurait changé, Depuis le début de l’année, c’est une saison récurrente. Je ne suis pas ici pour critiquer l’ancien coach parce que s’est unique ce qu’il fait ici au sein des Verts. Mais aujourd’hui je suis concentré sur le nouvel entraineur. Après avoir passé une saison difficile, je revis une nouvelle renaissance…(…) je vais tout faire pour faire oublier la saison dernière »      Oscar et son staff--->Affectation--->Dabo--->Joie « Je revis et ça se voit sur le terrain, ça se voit dans mon attitude, dans mes déplacements, dans les ballons que je joue. Je suis vraiment relaché. J'ai beaucoup travaillé durant la préparation. Il n'y a pas de secret, c'est un nouveau départ. C'est venu en travaillant pas en claquant des doigts et en disant qu'il y avait un nouveau coach ». Contre Amiens il a marqué deux fois. Fou de joie il a célébré ses buts avec les deux kops et il à retiré son maillot....

Bilan: Robert pour retrouver la joie doit-il trouver un nouveau club avant la fin du mercato d'été? Depuis mardi soir, des supporters de l'ASSE se mobilisent pour sauver la peau de Robert Béric. À une semaine de la fin du mercato, le nom de l'attaquant Slovène revient avec insistance dans les rumeurs de départs. Un supporter a lancé une pétition "Pour que Robert Béric reste à l'AS Saint-Etienne" sur le site Change.org.