montyyyyyyyyyyyy

Selfie avec le très sympa Monty.
Du showbiz au Chaudron, l’auteur et interprète du succès populaire « Allez Les Verts » se confie dans une biographie où il revient sur le lien qui l’unit depuis toujours à la ville de Saint-Etienne et à l’ASSE.


 L’occasion donc pour Monty de revenir sur certaines anecdotes de sa vie et de sa carrière, forcément liées aux Verts.
«J'ai écrit cette chanson dans une voiture alors que j'étais bloqué par un embouteillage sur les Champs-Elysées. Avec ce disque, j'ai pu voyager dans le monde entier.»


"Ces joueurs de 1976 ont tellement représenté pour moi. J’ai été très tôt emballé par le jeu qu’ils proposaient. Cette équipe m’a fait rêver. Mais les Verts sont pour moi une véritable passion qui dure encore aujourd’hui. Je ne rate aucun match. Même si je ne peux pas me rendre à Geoffroy-Guichard, je me débrouille toujours pour regarder les rencontres. J'ai écrit "Allez les Verts" dans une voiture, dans les encombrements sur les Champs-Élysées, en dix minutes. Le texte est venu tout de suite alors que ça faisait quatre ans que j’essayais de trouver une idée pour écrire une chanson sur les Verts. J’ai appelé tout de suite le studio. Sur le disque, les choristes sont des gens qui passaient par hasard sur les Champs-Élysées et qui n’avaient jamais rien enregistré de leur vie. Il n’y a donc pas de Stéphanois, ce ne sont que des Parisiens ! On a fait la chanson deux semaines avant la finale de Glasgow et voilà, vous connaissez la suite…"

 

mont_

Le disque s'est en effet vendu à plus de 4 millions d'exemplaires. Aujourd'hui, la chanson rythme encore chaque avant-match des Verts dans le Chaudron. C'est un hymne qui se transmet de génération en génération.

De la finale de Glasgow à la création d’ «Allez les Verts», de ses collaborations avec Dalida ou Claude François aux rencontres avec Pelé et Beckenbauer, Monty raconte une vie passée entre foot et musique mais toujours guidée par une seule et même couleur : le Vert !