garratttttt

 

 

Je suis un client du traiteur Garrat du 3 rue Grand Moulin à Saint-étienne. Dans un post précédent intitulé "je vais partir au Steel" j'évoquais quelques mots échangés avec Florent Garrat  mardi matin en même temps que je faisais quelques achats.


  C’est par passion que Florent Garrat fait ce métier, diplômé de son CAP charcutier-traiteur, à 20 ans Florent Garrat s'était lancé à son compte. "J’ai eu l’idée de proposer des plats cuisinés tels que paellas, calamars farcis sur les marchés autour de Lyon"
 ..   En tant qu'entrepreneur il doit toujours tenir compte des évolutions de l'environnement économique.

Certains lecteurs on peut-être mal interprété sa phrase "Je vais partir au Steel". (Steel)

Il voulait dire que dans les années à venir il avait pour projet un nouveau concept de traiteur avec possibilité de consommer sur place. L'espace du Steel incarnant ainsi certaines évolutions de la demande des consommateurs en périphérie urbaine.
  Mais il est aussi très attaché à son commerce du centre ville qui depuis une dizaine d'années a contribué à sa notorié sur Saint-Etienne. Après 7 ans passés à Lyon, encouragé par les membres de sa famille il avait décidé d’acquérir le fond de commerce de la rue du Grand Moulin. Il ouvrait aussi en 2013 un laboratoire de fabrication neuf de 500m² 14 Rue Jean Neyret.


       Donc il restera bien en centre ville avec la boutique de proximité et le projet Steel serait une implantation supplémentaire lui permettant de diversifier son offre.

A suivre...Mais cette démarche originale de Florent Garrat renouvelle le débat sur l'opposition entre commerces du centre et zones périphériques...