yann

Comme le nouveau Président de la république Yann vient d'Amiens. Et tous les deux ils en ont fait du chemin depuis leur enfance. En fin de semaine de ce début janvier 2018, il pose ses valises à L'ASSE. Fidèle à la Stratégie Du Poulpe je réalise un petit selfie....

Grand espoir du football français lors de ses débuts sous le maillot rennais, Yann M'Vila s'est ensuite perdu en Russie, au Rubin Kazan, qu'il a rejoint en 2013. Après deux prêts mitigés à l'Inter Milan puis à Sunderland, M'Vila s'est engagé avec l'ASSE jusqu'en juin 2019. Sa principale mission ? Sauver les Verts.

Sans détour, Yann M'Vila avoue qu'il n'a pas eu une enfance très facile. « Cela a été loin d'être rose. Je me souviens d'un jour où on s'est partagé une baguette pour six avec mes cousins. Je viens d'un milieu très modeste et cela m'a appris à ne pas faire n'importe quoi. Ma mère ne travaillait pas. Et mon père a été policier municipal et ensuite dans une usine. Croyez-moi, je suis loin de flamber avec mon argent. » Né à Amiens, il a très tôt intégré le club local qui disposait alors d'une section professionnelle. « Je me voyais devenir pro. Mais ça ne s'est pas bien passé et, vers l'âge de 13 ans, j'ai quitté Amiens pour Mantes-la-Jolie (Yvelines) et j'ai vécu chez mes grands-parents. Là, j'avais oublié mon rêve. Mais c'est dans ce club qu'un recruteur de Rennes m'a repéré. Et à l'âge de 14 ans, j'ai intégré le centre de formation du Stade rennais. »

robYann M'Vila, international à vingt-deux reprises entre 2010 et 2012, retrouve ainsi Jean-Louis Gasset qui l'avait lancé en Équipe de France avec Laurent Blanc. Et le nouvel entraineur des Verts ne semble pas tout à fait étranger à la venue de l'ancien Rennais dans le Forez. Après la victoire en Coupe de France face à Nîmes dimanche dernier (2-0), l'ex-adjoint du Président s'était d'ailleurs montré dithyrambique à son égard : " C'est un joueur que j'adore. Si un jour, je l'ai face à moi avec un maillot vert, alors je serai très content. " L'arrivée de M'Vila, combinée au retour de prêt anticipé de Robert Beri?, déjà décisif en Coupe de France, démontre la volonté des dirigeants stéphanois d'insuffler un nouveau souffle au sein du club. 

C'est Beric (photo) qui guide la nouvelle recrue...