07b_Pierre_Poujade_300x300

On parle beaucoup du possible mouvement de blocage de la France le 17 novembre 2018 contre la hausse du prix de l'essence à cause des taxes: mais rien de nouveau sous le soleil.


« Marxisme » ? Se fait rare. « Socialisme » ? Toujours en rayon mais peu en stock et d’usage de plus en plus délicat. « Populisme » ? Présent dans tous les magasins et de plus en plus sollicité depuis sa version Trumpienne.
« Poujadisme » : on l’avait oublié mais ce bel « isme », made in France, de consommation saisonnière, qui revient à la demande, suivant celle du « populisme » dont il serait une variante plus agressive.
C'est un mouvement de colère, des slogans anti-système, une révolte anti-fiscale....

pouj


C’est en 1953 que Pierre Poujade (1920-2003) devient célèbre. Libraire-papetier à Saint-Céré (Lot) d’où il est originaire, il prend la tête d'un groupe de commerçants qui s'opposent de manière véhémente à un contrôle fiscal. À la tête du Comité de résistance des commerçants et boutiquiers, il entend lutter contre les « excès » et la « dictature » du Trésor Public, avec un certain succès. En novembre 1953, il fonde son propre mouvement syndical, l’Union de la Défense des Commerçants et Artisans du Lot (U.D.C.A) qui attire de plus en plus de sympathisants. Au discours antifiscal et corporatiste fondateur, s’ajoutent bientôt des thématiques assez diverses comme le rejet du parlementarisme, la critique des « élites » au nom du « peuple », l’anti-syndicalisme (contre les syndicats « traditionnels ») etc.......

Et n'oubliez pas qu'à 28 ans J-M Le Pen, deviendra député de Paris pour le mouvement populiste dirigé par Pierre Poujade....

mobilisation_national