17776645_1641133569247954_362654056_ohttp://www.france-vitesse.fr/ 

 

Pas facile de défier la pesanteur, tout le monde n’est pas Spiderman. C’est pourtant un vieux rève des humains.

 J’ai découvert en ce début avril 2017 l’escalade de vitesse lors des championnats de France.   http://www.france-vitesse.fr/

Il faut dire qu’à Saint-Etienne nous avons la vice-championne du monde de vitesse 2016 avec un chrono de 7’’62 sur 15 mètres. Anouck Jaubert a pratiqué assidument la gymnastique, et beaucoup d’autres sports avant de se plonger dans l’escalade, qu’elle a finalement commencée très tard. Toute petite, elle y avait pourtant gouté, deux ou trois fois, en sortie avec son père. Puis "Je me suis mise à grimper plus régulièrement en quatrième, par le biais de l’UNSS. Mais c’est quand je suis entrée au club Escapilade de Saint-Etienne, que j’ai commencé à vraiment m’entrainer et à m’investir en escalade."
Anouk est rapidement repérée par les entraîneurs nationaux pour ses extraordinaires qualités physiques, elle s’entraine désormais au CREPS de Voiron. « L’escalade me permet de me défouler, et par la compétition, j’apprends à gérer mon stress quotidien, tout en défiant les autres grimpeurs … J’ai toujours eu envie de gagner. » « Il faut que je continue à développer mes qualités physiques et surtout l’explosivité pour m’envoler dès que j’attrape une prise. Je dois aussi travailler la voie officielle encore et encore pour ne plus faire une erreur, être capable de la faire les yeux fermés… »

 

anouck

 

Samedi il n’était pas question de tergiverser pour la championne française. 7’71 en qualifs. 7’89 en ¼ de finale. 7’73 en ½ finale. 7’62 en finale : record de France - et record personnel - égalés. Anouck JAUBERT a assumé son rôle . Elle est tout simplement la patronne de la vitesse française. 

 

17761643_1641132345914743_440539533_o

 

Dimanche, les grimpeurs les plus rapides du pays remettaient le couvert, cette fois sur une voie ouverte pour l'occasion. Pourquoi un Championnat de France de vitesse sur une voie inconnue des grimpeurs ? Pour que ceux qui n'ont pas la voie du record dans leur région, viennent au plus grand rendez-vous de la vitesse française en ayant l'assurance de combattre à arme égales avec les plus grands spécialistes français sur au moins une journée de compétition.

C'est finalement un podium 100% réunionnais que l'on a célébré : la jeune Fanny TECHER (cadette 1) a réalisé l'exploit en battant en finale la vice-championne de France 2017 de la voie du record, Elma FLEURET.

C'était logique pour Le Poulpe de faire des selfies avec ces femmes araignées..

esca